Érika Gagnon

Érika Gagnon : comédienne, metteuse en scène | Besoin d’air

Si j’étais ministre de la culture, je prendrais des mesures drastiques. Je ne serais donc jamais ministre de la culture car mes mesures ne seraient pas acceptées (rire). La difficulté d’un poste de pouvoir, c’est qu’on arrive après des choses déjà établies et qu’on est entouré de gens qui nous freinent. J’ignore dans quelle mesure Valérie Plante, la nouvelle mairesse de Montréal, peut réellement bénéficier de toute la latitude dont elle aurait besoin pour faire les changements qu’elle espère. C’est très frustrant. Si j’étais ministre, je serais frustrée (rire). Ce n’est pas vraiment un poste auquel j’aspire.

C’est frustrant parce que l’argent vient toujours mettre un frein à nos désirs. Les enveloppes culturelles ne sont pas faramineuses. On parle depuis plusieurs années de l’idée de mettre en place une enveloppe permettant les échanges entre régions et centres urbains. Si j’étais ministre de la culture, je permettrais à tous les arts de se rencontrer et accorderais une enveloppe spécifique aux déplacements. Il ne faut pas que cela vienne gruger les frais de fonctionnement des compagnies. Afin d’alléger davantage encore leurs contraintes budgétaires, les frais d’énergie d’Hydro-Québec des bâtiments appartenant au gouvernement devraient être payés par le gouvernement lui-même. C’est un point qui a été déjà discuté mais jamais mis en place.

Si j’étais ministre de la culture, j’obligerais toutes les compagnies subventionnées à être équitables dans leurs décisions. Pour qu’une compagnie se voie accorder une subvention, je lui imposerais une parité dans sa distribution ainsi que dans son équipe de création. Une mesure pareille ne pourra jamais se mettre en place car elle touche à l’artistique et je le sais, j’en suis consciente. La majorité des artistes seraient en désaccord avec mon positionnement. Ce serait trop radical. Au Québec, au théâtre, on n’a même pas encore atteint l’égalité salariale. Il faut parfois passer pendant quelques temps par une mesure drastique pour que la situation cesse d’être inéquitable.

Publicités
%d blogueurs aiment cette page :